Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Praline and Cie

Jean-Jacques Goldmann disait : Il y à des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur...

 

 

Il y a 4 ans ½ j'ai vécue simultanément la plus belle des choses qui me soit arrivée dans la vie mais j’apprenais également la plus douloureuse des nouvelles jamais ressentie en 28 ans d'existence !

En effet, en ce mois de février 2014 je découvrais qu'un petit être grandissait en moi et que mon Père allait mourir !

Quel drôle de sentiment ! Je fus perdue. Comment est ce possible ? Comment puis-je vivre la plus merveilleuse des nouvelles et en même temps être confrontée à la plus terrible des épreuves...

La vie m'a semblé bien cruelle et injuste. Le premier sentiment qui me vint fût, pourquoi ? Pourquoi notre famille ? Pourquoi moi ? Qu'avons nous fait pour que la maladie frappe à notre porte ?

C'est l'incompréhension totale, il n'y a pas d'explication ! C'est ainsi, cela je l'ai compris il n'y a que très peu de temps. Nous avons pourtant besoin de savoir, besoin de comprendre pourquoi cela ce produit chez nous et pas ailleurs ? C'est humain, mais je ne pense pas qu'il y est une réponse à ces questions, c'est la fatalité, il faut apprendre à vivre avec !

Le cheminent vers le deuil, est long et difficile. Pour ma part, il n'est pas fait, je vie avec ce manque car il le faut ! Mais au fond de moi, il y a un vide immense qui ne sera jamais comblé. Pas un jour ne passe, sans que je pense à lui, il est la, il fait parti de moi et ce sera toujours ainsi.

Ne pas sombrer ! Affronter cette épreuve, il le faut !

Il le faut pour ma famille, pour mon entourage et surtout pour toi Ma Praline, qui grandissait en moi.

Tu es arrivé sans que l'ont s'y attendent... Est ce un signe ? C'est possible. Tu t'es installé a un tournant de ma vie, comme pour me dire : je suis la, on va affronter cette douleur ensemble, je t'aiderai a l'apprivoiser. Grâce à toi mon enfant, j'ai tenue le cap, tant bien que mal, j'ai relevé la tête et nous avons accompagné Papi ensemble pour qu'il termine ces jours paisiblement.

Aurai-je vécu cette période autrement si les circonstances aurait étés différentes ? Certainement.

Une chose est sure tu es Arrivé dans ma vie Praline durant des heures sombres et c'est toi qui y a ajouté un peu de lumière et tu L'ensoleille un peu plus chaque jour !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chloe 26/10/2019 14:03

Jai vecu la même chose au meme moment...j'étais enceinte en 2014,j'ai perdu mon père pendant ma grossesse...

LuciledeGuinzan 01/11/2018 20:38

Effectivement, quel tour du destin incroyable que ces nouvelles aient ainsi cohabité..

Le bien être selon Emilie 01/11/2018 22:18

Complètement...

Sylvain voyer 31/10/2018 13:26

Bonjour,je vient de lire ce texte très touchant,mon père à la maladie de parkinson,je vais alller bientot le voir car ca fait des années que l'on c'est pas vu,car notre relation moi et ma soeur et mon grand frere etait tres distante....Il m'a demandé de lui pardonner,ce que j'ai fait sans probleme....On à qu'un père et une mère et personne n'est pzrfait on fait tous des erreurs et j'aime mon pete,malgré qui ne ce sois jamais occupé de nous,il faut savoir pardonner
Bonne journée

Le bien être selon Emilie 31/10/2018 14:10

tout plain de courage

Katy fourcade 26/10/2018 21:01

coucou on dit souvent quand y'a une naissance a venir ou une naissance imminent souvent un etre cher part, et c'est super triste, moi j'ai mon fils ainé Maxime qui est né sans vie le 22 novembre 2008 , le 09 fevier 2009 je perdai mon oncle adoré d'un cancer .... la vie est si injuste

Sylvain voyer 31/10/2018 18:41

Merci Emilie

Le bien être selon Emilie 27/10/2018 15:43

oui, completement !

Beboumum 20/10/2018 07:31

Magnifique. Pleins de courage.

Le bien être selon Emilie 21/10/2018 11:19

merci beaucoup