Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Praline and Cie

 

Il y a quelques jours, a eu lieu la journée nationale contre le harcèlement scolaire ( le 8 novembre ). C'est à ce moment la que j'ai senti ressurgir en moi ce sentiment de mal être qui vous donne la sensation d'être mal dans votre peau et inférieur au reste de la population.

Il y à 20 ans, je débutais ma scolarité au collège par mon année de 6 ème.  J'ai un physique hors norme, selon mes camarades car je suis en surpoids !

Je l'était également en primaire, mais cela ne ma jamais causé de moqueries, de regards déplacés et d'isolement, je vivais mes années de primaire comme une enfant lambda.

Mais qui dit rentrée au collège, dit nouvel établissement, dit nouveaux professeurs, dit nouveaux camarades... En résumé, c'est un nouvel état d'esprit et le commencement d'une autre vie... 

A partir de ce moment la, tout a changé

J'ai fais face à des chuchotements entre amis, ces personnes me regardaient droit dans les yeux tout en me dévisageant de la tête aux pieds, j' ai entendu des : grosse patate, grosse vache, grosse baleine. Certains passaient même à côté de moi en meuglant...

Je prenais le car scolaire chaque matin et soir, personne ne s'asseyait à côté de moi car selon leurs dires ils n'avaient pas suffisamment de place pour s'installer. Par contre, ils adoraient s'asseoir derrière moi pour rigoler...

En cours de sport, les chuchotements et les moqueries perduraient... Au self, il se passait les mêmes faits...

Et les adultes dans tout cela ?

Et bien, silence radio ! Ce sont ils rendu compte de ce qu'il se passait, je n'en sais rien...Mais je suppose que oui, car ils étaient spectateurs de ce spectacle ! Toujours est-il que personne n'est venu vers moi pour me parler de cela.

Intérieurement, c'est une épreuve difficile à vivre. Vous vous sentez, rabaissé, humilié, inférieur. Vous êtes et vous vivez en parallèle de la société car c'est ce que l'on vous laisse croire et entendre...

Alors que, la différence fait la richesse d'un groupe !

Pourquoi je n'ai rien dis

Tout simplement par honte et par peur d'un énième jugement et puis allais t-ont me croire ? Ce n'est pas certain !

Ce n'est pas le cas de tout les adolescents, mais j'ai fais une force de cette différence, je n'ai jamais répondu aux attaques, j'esquivais ou bien je n'entendais pas... Je me disais tu es plus forte que cela, laisse les parler...

Puis j'ai intégré un groupe d'amis dont ces membres étaient perçus comme étant "différents" ( les gros, les intellectuels, les très grands, les asiatiques...) et ensemble nous avons eu la chance de créer notre cercle et de vie d'enfants...

Le bien être selon Emilie

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Slo tea michel 25/11/2018 22:02

STOP AU HARCÈLEMENT!

Le bien être selon Emilie 26/11/2018 19:53

oui

Sassi aurore 25/11/2018 20:22

Moi aussi j'ai Vécu cela ...

Le bien être selon Emilie 25/11/2018 21:05

De tout coeur avec vous

Camille 24/11/2018 21:04

C'est bien triste comme histoire quand je vois tout ca j'ai peur pour mes 2 filles. J'essaie de les endurcir au maximum mais aussi de les ecouter c'est tres important .

Le bien être selon Emilie 25/11/2018 15:14

Vous avez raison le plus important c'est l'attention que l'on porte à nos enfants et l'écoute

Bene reivel el 23/11/2018 17:53

Touchant sa doit etre hyper dur a vivre .....

Le bien être selon Emilie 25/11/2018 15:13

Ce n'est pas simple mais on s'en sort encore plus fort

Marie 22/11/2018 16:32

Triste ton histoire d adolescence. Mais tu bien raison la raison et la différence font la force . Les gens se rendent pas compte que ces moqueries peuvent et arrivent à des drames. J espère que dans écoles les professeurs sont plus vigilents

Le bien être selon Emilie 23/11/2018 14:06

Merci de m'avoir lu